J’invoque à ma table tournante un esprit
Mais ce n’est ni le Ouija
Ni le white-spirit qui me le rendra
Plus présent ni plus-que-présent
Ni plus-que-parfait même si j’avais eu jamais
Un peu de Javel ou de fiel de bœuf
J’invoque à ma table tournante un esprit

 

Je revois les coquelicots dans les fossés
Mon étonnement devant la beauté des bleuets
Le sentier mystérieux appelé la Pochette
Où le monde interdit prenait racine
L’univers mesurait au moins des kilomètres
Les dimensions n’étaient pas encore retombées
Je revois les coquelicots dans les fossés

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019 Vincent Smekens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =