Les souvenirs ce sont des jardins sans limite
Où le crapaud module un tendre cri d’azur
La biche du silence éperdu passe vite
Un rossignol meurtri par l’amour chante sur
Le rosier de ton corps où j’ai cueilli des roses
Nos cœurs pendent ensemble au même grenadier
Dont les fleurs de grenade entre nos cœurs écloses
En tombant une à une ont jonché le sentier

Guillaume Apollinaire

MON AMOUR, MON DÉSIR, MA TENDRESSE

Voici pour mon amour le plus beau de la Vie
Tous les mots enchanteurs que je vais inventer
Pour qu’elle soit du vent de mon souffle ravie
Qu’en son sein Cupidon soit toujours enfanté

C’est elle ma chérie une pêche pavie
N’a pas plus douce peau ni plus belle santé
Elle ma succulente et juteuse eau-de-vie
Me conduit au plaisir sans jamais déchanter

Je la veux toute à moi offerte et consacrée
Et moi pour elle tendre à ses joyaux secrets

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Vincent Smekens

LOIN DE TOI

Tu me laisses mourir au bord de notre amour
Je t’offre patiemment mon âme ouverte et belle
Tes lèvres ont goûté le suc de nos grands jours
D’amoureux éperdus L’Amour s’est fait la belle
Tu as entre tes mains l’avenir mon cœur lourd
De ne plus être à toi Notre vie où est-elle
                          Devant toi

1/6/2018

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Vincent Smekens

J’écris pour toi des chants de tournesol
Des étés d’alouette et des blés foisonnants
Je cueille de ma bouche un cerisier entier
De cerises recouvert : tes baisers sur mes lèvres
Dans ta nuit ensommeillée je suspends les étoiles
Je décore ton ciel de lit d’une lune bonhomme
De tous tes rêves colorés je crée un bouquet de comètes
Où tes cheveux abondent entre mes dents gourmandes
J’écris pour toi des champs d’héliotropes
Des bonheurs entrevus le matin dans un bol de muesli
Nos rires sempervirents pareils à de blancs gardénias
Ma provende d’amour je te la dois au quotidien
Je dépose à tes pieds le raisin de la vigne céleste
Tous les fruits défendus nous sont autorisés
Tu es l’éclat du jour dans un tableau de maître
Le tournoiement van goghien qui m’hallucine
La réalité magistrale de ton corps entre mes bras
Engendre la forêt vierge de la liberté d’aimer
D’adorer le nid que tu bâtis au creux de nous
J’écris pour toi le temps touchant le soleil
Le plus merveilleux de nos vies nous ravissant
Pose-toi mon hirondelle et dors un peu sur moi
Avant de t’éveiller demain pour me becquer la langue

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Vincent Smekens

L’Été ce sont tes yeux ils sont mon espérance
Le mois de juin n’est beau que lorsque tu souris
Juillet qui m’a vu naître aura ma préférence
Et ce sera de toi que mon cœur s’y nourrit
En ces beaux jours nous deux partirons-nous en France
Pour bien nous amuser retrouver notre enfance

J’y crois mon bel amour

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Vincent Smekens

MIROIR DE NOS DEUX ÊTRES

Tes mains pour ma poitrine
Tes dents pour ma bouche
Ta peau pour ma langue
Tes jambes pour mes mains
Ton petit sadinet pour mes lèvres
Tes fesses pour mes baisers
Ton dos pour mes caresses
Ton corps pour mon corps
Ton cœur pour mon cœur
Mon cœur pour ton cœur
Mon corps pour ton corps
Mes caresses pour ton dos
Mes baisers pour tes fesses
Mes lèvres pour ton petit sadinet
Mes mains pour tes jambes
Ma langue pour ta peau
Ma bouche pour tes dents
Ta poitrine pour mes mains

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Vincent Smekens