MERCREDI 17H

En face de chez moi devant ma fenêtre
Se rassemblent pour te saluer ô ma chérie
Mon amour pour te chanter et te porter aux nues
Tous ces petits amis charmants d’avant la nuit qui vient

La fauvette babillarde
Le troglodyte mignon
Le geai cajoleur
Le merle turbulent
Le ramier rond et replet
La mésange bleue sautillante
La mésange charbonnière piailleuse
Le pic qui pique et coud les coudriers
Le rouge-gorge qui me rappelle la tienne ô mon amour
La corneille exaspérante
Et la pie agaçante
Le roitelet huppé qui régule les heures du jour

Dans ce monde d’en face
Tous me disent « Mais Vincent, tu l’aimes ! »
Et je leur réponds du bout du bec :
Mon amoureuse va revenir vendredi soir
À tire-d’aile
D’Elle vous m’en direz des nouvelles
Elle c’est mon oiseau rare de beaucoup la plus belle
Mon cygne au beau cou blanc mon oiseau de paradis

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018 Vincent Smekens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 6 =